Une révolution à opérer ?

Download PDF

Je reconnais que bien peu de membres du soit disant « comité d’experts » constitué par Jacques Delanoë ont eu grâce à mes yeux, mais il y avait tout de même jusqu’à présent Jean Huchet, un journaliste retraité de Ouest-France à qui j’ai prêté ici même « à priori une certaine compétence (ne serait ce que par sa formation universitaire en géographie, mais aussi au vu de ses écrits publiés dans la presse et dans divers ouvrages) ainsi qu’une certaine indépendance du fait de son parcours de journaliste »

Et patratrac !… 😉

Voilà que je viens de découvrir qu’il est – avec Jean Ollivro, dont je n’ai pas dit grand mal non plus – à l’origine d’un ouvrage collectif de l’association « Géographes de Bretagne » à laquelle ils appartiennent tous les deux, intitulé : « Territoires de Bretagne : une révolution à opérer ? », qui plaide avec vigueur pour la suppression des départements.

Geographes_de_Bretagne

J’aimerais donc à présent bien comprendre comment – avec Jean Ollivro – il a pu participer au choix d’un gentilé… après que Jean-Louis Tourenne leur ait dit lorsqu’il les a reçus « qu’ils devaient prendre conscience, mais ils l’avaient déjà, qu’ils engageaient l’éternité. »

A l’appui de cette question, voici un extrait du quotidien Ouest-France en date du 5 septembre 2008 :

« Ras le bol du mille-feuilles administratif qui, de la commune à l’État, en passant par l’intercommunalité, les cantons, les départements et les Régions, donnent de la France une image empoussiérée, issue de notre bonne vieille Révolution ! Obsolète et inefficace, s’empressent d’ajouter ceux qui, aujourd’hui, poussent ce cri : les auteurs de Territoires de Bretagne, une révolution à opérer. Un petit livre tonique, saupoudré de poil à gratter, écrit et publié par l’Association des géographes de Bretagne. La classe politique armoricaine serait bien inspirée de le consommer. Une division illisible et coûteuse. Il est vrai que cet empilement de territoires à la française étonne nos voisins de l’Union européenne. Vrai aussi que la question de la simplification territoriale revient régulièrement sur le tapis – récemment sous la plume de Jacques Attali – mais sans jamais trouver de traduction concrète. « Tout ça est illisible et coûteux pour le contribuable », pestent Jacques Lescoat, Yves Lebahy, Jean Huchet et leurs collègues. Ils stigmatisent cette conception jacobine qui amène à freiner des quatre fers dès qu’il est question de « restructurer les hiérarchies territoriales » et de supprimer quelques milliers de savoureux « fromages » électoraux.« Les tabous au placard ! », invitent les coauteurs. Mettre en oeuvre un nouvel ordre territorial, considèrent-ils, « favorisera des économies de moyens, affirmera une démocratie plus forte, tout en renforçant l’action publique. » Et on supprimera quoi ? Le département, à coup sûr, mais pas seulement …/… »

Laisser un commentaire