En douceur et profondeur

Download PDF

Dans le premier courrier que le Président du Conseil général m’a adressé le 19 juillet 2013, j’avais relevé ce passage avec intérêt :

« Il n’y aura pas non plus de « dispositions » destinées à « inculquer » ce gentilé de gré ou de force dans la tête de nos concitoyens. C’est mal connaître la nature des Bretilliens qui sont aussi des Bretons, avec toute l’indépendance d’esprit qui s’y attache. »

J’avoue que la seconde phrase m’était apparue un peu déplacée, car je n’avais pas le sentiment de si mal connaître la nature des Bretons qui habitent en Ille-et-Vilaine. Mais enfin, je m’étais dit que je jugerai sur pièces.

Je ne reviens pas sur l’évolution du contenu de la revue « Nous Vous Ille » qui est devenue au passage et à la sauvette « le magazine des Bretilliens », ni sur les milliers de stickers distribués sur le passage du Tour de France, ni sur la photo de couverture de la page Facebook ou le portail du département, ni sur la manière dont sont à présent rédigés l’agenda et les communiqués de presse qui irriguent les médias… non… je ne reviens pas sur bien des choses.

Mais n’hésitez pas à cliquer ci-dessous :

B

Car sauf erreur de ma part, dans les semaines qui viennent, vous ne devriez pas tarder à voir apparaître les uns après les autres ces personnages presque plus vrais que nature, qui ont été très soigneusement tagués : « Bretillien », sur la toile par le Conseil général dès le 28 octobre.

Je pense que le premier à apparaître pourrait bien être Jean, le festivalier… pour cause de Trans Musicales.

Ben oui, officiellement, c’est pour la seconde campagne de pub :

Musique, théâtre, arts plastiques, littérature, cinéma…
Avec le Département, partez à la rencontre de toutes les cultures.
 
additif le 12 novembre à 13h05 : je suis en retard moi !…
La campagne a déjà commencé, en tous cas sur TV Rennes…
Je reviens très prochainement là-dessus.

Laisser un commentaire