A propos du marché GFT

Download PDF

N’étant pas parvenu à obtenir à la date du 24 septembre les documents que j’avais sollicités du Conseil général les 28 et 29 août, j’avais été conduit à inscrire ma requête dans le cadre plus formel de la demande officielle de communication de documents administratifs.

Je vous en ai informés par ici.

Je les ai reçus dès le 1er octobre, et voici la suite que j’adresse à la Directrice de la communication du Conseil général :

Madame la Directrice,

Je vous suis reconnaissant d’avoir très rapidement donné suite à ma demande de communication de documents administratifs formulée le 24 septembre dernier.

Concernant le contrat passé avec la société GFT, il me semble qu’il manque deux des trois pièces constitutives du marché, que je vous remercie de bien vouloir me faire parvenir si elles sont disponibles : la décomposition du prix global et forfaitaire de la prestation ainsi que la note méthodologique précisant la manière dont le titulaire entend remplir ses missions.

Par ailleurs, pouvez vous me préciser si les « livrables attendus » sont réellement des documents confidentiels, comme pourrait le laisser penser « Le Mensuel de Rennes » dans son édition du mois de septembre 2013 (page 16), ou bien si au contraire ce sont comme on peut l’espérer des documents parfaitement communicables ?

Dans cette dernière hypothèse, accepteriez vous de me les communiquer ?

Je vous remercie de l’attention que vous porterez à ces interrogations, et vous prie d’agréer Madame la Directrice, l’expression de ma considération distinguée.

Patrick Jéhannin

Pour mémoire, les « livrables attendus » au titre du marché sont (je cite) :

1)     En début de prestation, une note de recommandation détaillant la façon la plus pertinente de trouver un nom adopté par les habitants : quelle procédure ? Comment se garder au maximum des risques et des chausse-trappes ?

2)     Une liste de 3 ou 4 noms possibles assortis d’une recommandation argumentée

3)     Un document relatif à la stratégie de communication à adopter pour faire connaître le nom et susciter son appropriation par les habitants

4)     En cas de « turbulences », des conseils écrits avec des contenus appropriés

 

Laisser un commentaire