A l'insu de son plein gré

Voici encore un joli petit passage de la session du Conseil général du 20 juin 2013, où Clément Théaudin rame de toutes ses forces pour expliquer que le comité dit d’experts (qui n’en sont pas et à qui l’on peut faire dire tout ce que l’on veut puisqu’il n’y a même pas de compte-rendu de sa seule et unique réunion) a proposé le gentilé « Haut-Breton » à l’insu de son plein gré :

S’abonner
Notification pour
guest

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Loïc Pilven le Sévellec
Loïc Pilven le Sévellec
9 années il y a

de toute façon, haut-breton est la proposition la plus acceptable, et n’a rien de nouveau