• Christophe Martins, c’est justement ce conseiller général PRG, maire d’Iffendic (où habitent les Iffendicois) qui avait déclaré « Mais non, cette histoire ne nous coûte rien. Qu’est-ce que 30 000 € sur un budget d’un milliard ? »
    Phrase qui avait provoqué ma colère dans ce billet : http://www.grincant.com/2013/06/23/perles-de-bretagne-foi-de-bretillien/
    Avec une telle mentalité, il serait bon de regarder les dépenses engagées par cet individu dans le cadre de ses mandats.
    Et 30.000 euros pour une telle magouille rendent tout cela encore plus inadmissible.

  • Je trouve cela d’autant plus inquiétant que c’est dans la bouche d’un attaché territorial, qui devrait savoir qu’un sou c’est un sou.

    Sauf erreur de ma part, Christophe Martins a été le directeur de la communauté de communes de Montfort (dont Iffendic) à partir de1995. Il est apparemment passé entre les mailles des inéligibilités et des incompatibilités lorsqu’il est devenu maire d’Iffendic en 2005, et a apparemment été conduit (contraint ?) à abandonner son statut de fonctionnaire en 2008 lorsqu’il a été de surcroît élu conseiller général du canton de Montfort (comprenant Iffendic).

    En ce qui me concerne, je ne suis pas choqué d’une dépense de 30.000 euros dans un budget d’un milliard, mais j’aimerais savoir ce qu’il y a exactement derrière ces 30.000 euros, et singulièrement ce qu’il y a très précisément derrière les 15.000 premiers.

Laisser un commentaire