De nouvelles réactions

Download PDF

J’avais précédemment déposé par ici quelques commentaires issus du sondage . En voici quelques autres :

– J’étais et suis toujours un habitant d’Ille et Vilaine et ça me satisfait. Je n’ai pas du tout envie d’être, pour l’éternité, un  » Bretmachin « …

– Vraiment pas d’intérêt de donner un nom. Dépenses inutiles.

– Une appellation qui ne présente en soi aucun intérêt et qui posera plus de questions que de réponses: qu’est-ce qu’un brétillien ?

– Il me semble important que la culture bretonne continue à se régénérer. La langue est vivante, laissons-la subsister dans le renouveau sans l’emprise d’une langue majoritaire et phagocyte. J’aime l’appellation Breizhillien, je la trouve drôle et de caractère à être reconnu. Merci de recevoir nos avis 🙂

– Contrairement aux autres départements bretons, le nom brétilliens ne rappelle pas du tout notre département, c’est ce qui est dommage.. En disant bretilien on n’a pas de suite l’idée d’Ille et vilaine, et le bret ne rappelle pas plus que ça la Bretagne… et pourtant j’y suis attaché à ma région. Ilévilénois ou iléviléniens, aurait été à mon sens plus logique, sans parler de « beau »… mais bon

– Je suis breton et cela doit suffire pour émettre un avis sur une partie de notre territoire

– Essayer de donner une identité à un territoire factice me parait totalement illusoire.

– Dommage que le ridicule ne tue pas: ça nous économiserait de l’argent public. Les départements portent des noms naturels autant demander leur avis aux grenouilles oiseaux et tétards… Qu’on en revienne aux noms historiques propres aux territoires c’est plus simple et c’est déjà dans le domaine public!

– Pas de consultation « officielle » de la part du Conseil général. (Ce n’est pas le rôle de Ouest France). Pourquoi associé ce nom au nom Bretagne puis qu’il s’agit de l’Ille et Vilaine ? Ca a couté combien cette plaisanterie et ça profite à qui?

– Quels sont les résultats des délibérations ? En Ille et vilaine il n y à pas d éleveurs, d ouvriers, d étudiants…

– Brétillien… Autant de ne pas donner de nom aux habitants du département et garder l’appellation régionale à cette allure là. En plus, c’est détecté comme faute d’orthographe sur internet, ce qui est normal : ce n’est tout bonnement pas beau.

– aucun avis de la jeunesse de rennes…

– la Bretagne, ça vous gagne.

– aucun intérêt de nous donner un nom. Les 5 départements appartiennent à la Bretagne. Je suis breton un point c’est tout, et c’est pour moi l’essentiel.

– sipréssion des départements

– haut breton est très bien et correspond à la vérité historique le problème est que le terme de bas breton est rejeté

– Breizhad on, netra ken

– Aucun commentaire sur un tel purin.

– sans commentaires

– Un seul nom pour les habitants d’Ille-et-Vilaine : Bretons. Comme pour tous les habitants des 5 départements bretons.

– La question essentielle à se poser est l’avenir des départements et donc l’utilité d’un nom pour les habitants d’Ille-et-Vilaine. Avec le mille-feuille administratif on sait que la région et les agglomérations sont les futurs survivants et que les départements sont des strates artificielles dépassées…

– Encore de l’argent public gaspillé pour quelque chose dont personne ne se soucie. L’identité du département serait sûrement plus forte et visible si le Conseil général aidait enfin la culture et la langue bretonne dans le département plutôt que de s’évertuer à y créer une identité « bretilienne » totalement factice dont personne ne veut. A l’heure d’aujourd’hui les gens ont besoin de s’appuyer sur leurs racines, pas sur des élucubrations technocratiques sorties du chapeau de boîtes de pub.

– Pourquoi donner un nom aux habitants du territoire d’une structure administrative coûteuse, sans aucune valeur historique et patrimoniale et qui, de plus, est vouée à disparaître à terme ?

– Créer un gentilé pour désigner les habitants du département d’Ille-et-Vilaine ne me paraît pas du tout nécessaire, ni utile.

– Le top of the tops : Il-et-Vilain Elle-et-Vilaine !

– Il y a des gens qui réfléchissent beaucoup… et qui pensent mal !

– J’aim’ quand tu’m prends A toi j’me donne T’es mon Beurton J’suis ta Beurtonne T’es mon p’tit chat J’suis ta p’tit chienne Mais je n’s’rai pas Ta Berthe illienne (ndlr : la suite est par ici )

– Je suis pour la suppression des départements et l’unité de la Bretagne avec le pays nantais!!!

– Bretillien, reptilien…tout est dit…

– C’est une idée bien farfelue qu’une collectivité territoriale décide de statuer là-dessus. On ne décrète pas une culture elle se crée. Au moins Breizhillien a le mérite de faire sourire et de ne pas trop se prendre au sérieux. Occasion manquée.

– Ha penaos ober e brezhoneg ? Breizhiliad, Breizhiliadez, Breizhiliz ?

– Breizhillien à une connotation bretonne. Bretillien me fait penser aux dinosaures.

– Les départements sont appellés à disparaitre, donc initiative sans intérêt

– Les départements sont issu d’un découpage purement administratif du territoire héxagonal, c’est-à-dire mis en place arbitrairement par des bureaucrates. Ce découpage ne correspond à aucune réalité socio-économique, culturelle, identitaire. C’est juste se coller un numéro de département encore une fois sans aucun fondement à part une classification par ordre alphabétique des noms des départements de l’Hexagone. Se dire bretilien, costarmoricain, finistérien, loire-atlantiquais ou morbihanais ne veut rien dire. Ils sont tous bretons! Point!

– Un nom jolie , qui est en rapport avec la bretagne et pourquoi pas faire un vote de tout sa en Ille-Vilaine pour trouver un nom

– L’île aux Vilains (Les vilains des îles) aurait été tout de même plus drôle…

– Je commenterai sur deux points: Le premier concerne le comité d’experts car aucun des membres n’appartient au monde agricole alors que l’Ille et Vilaine est un département aux origines très rurales ! Et les marins pêcheurs ? Et les Anciens ? C’est un comité trop élitiste à mon goût qui ne représente pas la totalité des gens du département !!! Le deuxième point concerne le gentilé. J’ai soumis déjà au conseil général de partir du mot Armor pour construire ce gentilé : Ille-Armoricains, Armor-Illiens (par exemple) a mon goût rattache à l’armorique et sa géolocalisation est plus simple pour le reste du territoire.

– Trawalc’h ! Sotonioù er-maez ha mat pell zo!

– Pourquoi faire comme (presque) tout le monde et avoir un gentilé ? La situation antérieure a-t-elle dérangé les habitants du département ?

 

Laisser un commentaire