Un commentaire

  • Avatar MATHIAS

    le « point de vue déplacé », ou du moins, « l’expression déplacée », est celle, selon moi, qui consiste à ôser écrire que Albert était du genre à promouvoir je ne sais quels « broutillés » trésors… lui, le Breton militant, qui ne manquait pas de pester
    à l’égard des périmètres administratifs si néfastes au pays de Redon,
    et d’édiles généralement peu enclins à contribuer sérieusement à la défense et à la promotion des trésors d’oratures et achitectures gallaises…

Tous commentaires ici bienvenus de la part des personnes assumant leur identité

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.