Bien s’entourer

Je lis sur le site de l’Assemblée Nationale que « Le député dispose d’un crédit lui permettant de recruter jusqu’à cinq collaborateurs » (clic), alors que je constate que Florian Bachelier vient d’en engager un 6ème et que ce n’est pas la première fois.

Je ne pense pas que sa fonction de premier questeur l’autorise à dépasser la norme puisqu’il est complètement assisté pour cela par des salariés de l’Assemblée.

J’ai donc eu la curiosité de jeter un œil aux données disponibles en open data, qui sont accessibles notamment via regardscitoyens (clic) et dont voici un extrait (que j’ai mis en forme) :

(cliquer sur l’image pour l’agrandir)

Sur cette base, j’observe qu’en 4 ans (à la date du 8 juin 2021), sur un total de 24 recrues, elles n’ont été que 8 femmes à trouver grâce aux yeux de Florian Bachelier (vive la parité) et que le 25ème recruté ne fait qu’aggraver la situation.

J’ajoute que si le turnover est globalement très important, le turnover des femmes est de surcroit sensiblement supérieur au turnover des hommes et qu’à mon humble avis ceci mériterait d’être approfondi.

Tous commentaires ici bienvenus de la part des personnes assumant leur identité

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.