Ça sent la débâcle

Prenant prétexte de possibles éventuelles raisons professionnelles… à venir, Olivier Dulucq a annoncé – tout seul comme un grand – qu’il démissionnait dès à présent de son mandat de conseiller municipal à Rennes (on ne sait jamais).

L’information a été accueillie dans une indifférence telle qu’elle ne parvient pas à masquer un certain mépris de la part de son entourage.

Il est vrai qu’Olivier Dulucq n’a jamais été un élu de première intention, mais plutôt un élu de rechange après qu’Hind Saoud ait elle-même démissionné… avant de prendre ses fonctions.

En voilà deux qui ont toujours un temps d’avance !…   😉

Un éminent contributeur a commenté la nouvelle ici-même dans les termes suivants : « Au rythme où vont les choses, les derniers de la liste Révéler Rennes peuvent raisonnablement espérer devenir conseiller municipal » .

Sans aller jusqu’à me livrer à une analyse approfondie, j’observe qu’il faudrait encore qu’il reste des candidats dans le vivier après les défections d’Hind Saoud et d’Olivier Dulucq.

Car je me souviens que Myriam Abassi, la directrice de campagne et néanmoins lanterne rouge sur la liste, a quitté le navire dès le lendemain du premier tour de scrutin et qu’elle s’est consolée depuis en prenant un poste de sous-Préfète à la relance en Ile-de-France, qui est juridiquement incompatible avec un mandat de conseiller municipal.

Et puis il y a eu le grand champion Willy Sirope qui a refusé d’aller au deuxième tour alors qu’il y était légalement tenu et a donc été contraint d’y aller sur le papier malgré lui.

J’observe aussi que Mathieu Prodhomme (dont j’ai combattu le projet Roazhon Market, mais dont je découvre aujourd’hui qu’il a eu le courage de se désolidariser publiquement de Mustapha Laabid) roule aujourd’hui pour Xavier Bertrand.

Quant à Guillaume Thomas, je vois qu’il a roulé de tout son cœur avec Loïc Le Brun aux dernières élections départementales…

Je ne suis pas allé chercher plus loin, mais ce serait certainement très amusant de le faire.  🙂

Tous commentaires ici bienvenus de la part des personnes assumant leur identité

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.