Partenaires en carton pâte

A la base, l’association Galléco – qui ambitionne non seulement de gérer une monnaie locale mais surtout de porter un projet de société – a été conçue pour réunir 5 types de membres, répartis dans 5 collèges structurant le « conseil des collèges » qui est son instance dirigeante : Toutefois : le Département d’Ille-et-Vilaine s’étant retiré de l’association l’an passé, le collège des « membres […]

Lire la suite...

Tous comptes faits

Combien y-a-t’il eu d’adhérents au galléco en 2017 ? La réponse se trouve dans le dernier rapport d’activité de l’association, et c’est : 500… pour 250 commerces. Oui, 500 tout rond… mais à la louche, puisque les responsables du pôle citoyens de l’association Galléco avouent en toute candeur (et depuis peu) qu’elle n’est pas outillée pour connaître le nombre des adhérents citoyens […]

Lire la suite...

L’association Galléco largue les amarres

L’association Galléco a tenu ce jour son assemblée générale à Guipel, en présence d’une vingtaine de participants. Je tiens d’abord à saluer son ouverture, puisque (conformément aux valeurs sur lesquelles elle a été créée, qui stipulent que « toutes les réunions sont ouvertes »), j’ai pu y assister sans aucune difficulté. J’ajoute que cela a été pour moi l’occasion de constater la […]

Lire la suite...

Comment faire le bon choix ?…

L’association Galléco a récemment publié l’ordre du jour de sa prochaine assemblée générale, et parmi les questions qui sont inscrites, il y a celle ci : Présentation des différents prestataires du numérique Choix du prestataire par vote à main levée La question se pose donc de savoir qui va l’emporter vendredi prochain : le Crédit municipal de Nantes qui propose la plate-forme […]

Lire la suite...

Une blockchain ou rien

Je ne sais pas pourquoi (je rigole), mais je ne serais pas surpris qu’après avoir flirté avec le Crédit municipal de Nantes (auquel elle a commandé une étude de faisabilité qui – au diable l’avarice – a coûté 18.120 euros), l’association Galléco en vienne à faire miroiter une autre solution basée sur l’utilisation de la technologie popularisée par le Bitcoin […]

Lire la suite...

Une magistrale intox

L’association Euskal Moneta, qui gère la monnaie locale du Pays basque, a diffusé jeudi soir – dans les secondes qui ont suivi l’adoption d’une délibération au Conseil municipal de la ville de Bayonne – un communiqué que les médias ont immédiatement propagé à qui mieux mieux, selon lequel – enfin, et à l’issue d’un dur et long combat – la […]

Lire la suite...

Encore une imposture

Le Crédit municipal de Nantes, qui distribue la plate-forme Somoney pressentie pour numériser le Galléco à grand frais, a publié le 12 avril dernier un communiqué par lequel il indique qu’il est « fier d’annoncer son partenariat avec la monnaie locale de Montréal, Province de Québec, Canada. » Ça en jette !… Depuis, il affiche fièrement sur son site internet les références de ses 2 […]

Lire la suite...

Un grand écart militant

Le 5 juillet 2017, l’association Galléco a élu une « co-présidente » au titre du « collège citoyen ». Comme vous le savez, l’association Galléco milite activement pour une finance éthique. Vous allez me trouver mesquin, mais j’observe que la « co-présidente » de l’association Galléco au titre du « collège citoyen » vient de décrocher un emploi de « coach Google » – en free-lance – à l’occasion de […]

Lire la suite...

Qu’on se le dise

A l’intention de ceux qui croiraient qu’il suffit d’attendre que le tribunal administratif se prononce sur le fond dans l’affaire de l’utilisation de l’eusko par la commune de Bayonne pour que les collectivités publiques soient autorisées à régler leurs dépenses en monnaie locale, voici l’extrait de l’ordonnance de la Cour administrative d’appel de Bordeaux du 4 mai 2018 qui remet […]

Lire la suite...

Galléco’s toujours

Dans une lettre ouverte aux conseillers départementaux d’Ille-et-Vilaine concernant le Galléco, que je vous invite si vous le jugez utile à lire ou relire ICI, j’indiquais le 14 mars que je ne me faisais « guère d’illusions et que je serais comblé si parmi les 54 membres du Conseil, 2 ou 3 seulement avaient l’amabilité de lire cette longue contribution citoyenne jusqu’au […]

Lire la suite...
1 2 3 4 17