Le point de vue d'Albert Camus

« En nous offrant un gentilé, le Conseil Général d’Ille-et-Vilaine a validé dans les termes ce que nous étions depuis fort longtemps : une famille, avec ses richesses et ses différences. A quoi bon dans ce cas la nommer ? Parce que les mots sont performatifs, et que « mal nommer les choses c’est ajouter du malheur au monde » (Camus) » […]

Lire la suite...

On est passé tout près d'un accord

« Le Département veut se doter d’un nom pour les habitants d’Ille-et-Vilaine. Afin de mener cette démarche dans les meilleures conditions, il souhaite s’associer les services d’un comité d’experts qui fera aux élus une proposition fédératrice, susceptible de faire adhérer le plus grand nombre. » (extrait de la délibération du Conseil Général du 15 février 2013)

Lire la suite...

Vous avez dit insolite ?…

Voici ce que l’on trouve en cherchant bien dans la rubrique « insolite » du journal 20 minutes, le 16 janvier 2013 : CLIC Bon d’accord, ce n’est pas signé, ce n’est pas daté et ça a été ultérieurement ajouté derrière la signature du journaliste qui a rédigé l’article… mais enfin, c’est quand même sur la toile : « Il […]

Lire la suite...

Sur le dépôt du gentilé

Parmi d’autres, une analyse intéressante émanant d’un Conseil en propriété industrielle, mandataire auprès de l’OHMI : « A notre connaissance rien n’interdit à une collectivité locale de déposer le nom de ses habitants à titre de marque. Le gentilé, comme beaucoup de noms communs déposés à titre de marque, pourra continuer à être utilisé par tous le monde dans son sens […]

Lire la suite...

dépôt de la marque BRETILLIEN

Publication au Bulletin Officiel de la Propriété Industrielle (BOPI) du 12 juillet 2013 de la demande de dépôt de la marque BRETILLIEN, effectuée par le Département le 20 juin 2013. On notera que jusqu’à preuve du contraire, il ne s’agit pas du dépôt d’une marque collective (comme a pu le faire par exemple la Région Bretagne), c’est-à-dire d’une marque utilisée […]

Lire la suite...

Et la population dans tout ça ?

« Son avis, par l’intermédiaire du sondage lancé par Ouest France en 2012, auquel 8500 personnes ont répondu, a été pris en considération. Les membres du comité ont examiné de façon approfondie la proposition de gentilé « Breizh-Illien ». D’ailleurs, « Bretilliens » a été construit sur la base de « Breizh-Illiens » sans pour autant accepter la racine « Breizh […]

Lire la suite...
1 116 117 118 119