C'est parfaitement limpide

Bonjour tout le monde. Allez, ce matin on va faire court, appeler un chat un chat, dire la vérité toute la vérité, sans détour… parce que c’est simple, on ne peut plus simple : – le nom des habitants du département d’Ille-et-Vilaine n’a pas été décidé après consultation de la population – le nom des habitants du département d’Ille-et-Vilaine a […]

Lire la suite...

Un article de Libération

Voici un extrait d’un article de Libération en date du 29 juin 2013 : En Ille-et-Vilaine, les habitants portent depuis une semaine le nom de Brétilliens. Le résultat d’un long processus de réflexion lancé en janvier 2012 par le quotidien Ouest-France. «Breizh-Illiens» était dans un premier temps arrivé en tête, référence au nom breton de la région Bretagne auquel le département est […]

Lire la suite...

Nom d'un Bréton de Brètagne

A propos du gentilé, dans le feu de l’action, Jean-Louis Tourenne a déclaré : « Il faut que la consonance soit agréable, que ce soit facile à prononcer » Si l’on en juge par cet échange sur twitter le 20 juin 2013, il n’est pas sûr que les internautes aient tous été convaincus par le résultat : VIGNERON Nicolas @belett Euh, au fait comment […]

Lire la suite...

"Une procédure sérieuse" ?

Dans un article intitulé : « Bretilliens et bretilliennes… », publié le 25 juin 2013 sur le blog personnel du Président du Conseil Général, à l’effet de justifier la décision qu’il a fait prendre à l’assemblée le 20 juin, je lis notamment ceci : ……………………………………………………… « D’où une procédure sérieuse En février 2012, l’assemblée départementale s’est officiellement engagée d’un an de processus de création du gentilé. […]

Lire la suite...

On se connaît

Le recueil n°442 des actes administratif du département, qui est consacré aux délibérations prises par le conseil général au cours de sa session de juin 2013, comporte 249 pages et demi. Toutes fioritures incluses, la délibération qui nous intéresse occupe royalement une grosse moitié de la page 249 (il n’y a quand même pas que la question du gentilé dans […]

Lire la suite...

Je n'ai pas rêvé !…

Mais je n’ai quand même pas rêvé !… Voici la délibération de l’assemblée départementale du 15  février 2013, telle qu’elle a été publiée au recueil des actes administratifs du conseil général d’Ille-et-Vilaine n° 436 … qui fait foi : Elle autorise très précisément le président – qui en est l’exécutif – à « s’associer les services d’un comité d’experts  qui fera aux élus […]

Lire la suite...

De l'enquête TMO 2005

Vous souvenez vous qu’en 2005, « soucieux d’améliorer l’image du département, et de servir les intérêts de son territoire en servant ceux de ses acteurs économiques », le conseil général avait tenté de changer le nom du département pour le nom « Haute Bretagne », le nom « Ille-et-Vilaine » étant « généralement considéré comme un handicap » ? (son voeu adopté le 18 février 2005) Une enquête […]

Lire la suite...

Un comité… historique

Manifestement tenus au secret, aucun des membres du comité dit « d’experts » – ultérieurement rebaptisé « comité du gentilé » – ne s’est,  à ma connaissance, publiquement exprimé : ni avant, ni après la tenue de l‘unique réunion du 23 mai 2013, au cours de laquelle a surgi la fabuleuse idée d’appeler tout naturellement bretilliens les habitants du département qui n’y avaient même pas […]

Lire la suite...
1 108 109 110 111 112 116