Du féminin de bretillien…

Le département d’Ille-et-Vilaine a déposé vite fait la marque « bretillien », mais il est patent qu’il n’a pas déposé la marque « bretillienne », et il y a bien une raison. Vous devez classer par ordre de priorité les 3 propositions parmi les suivantes qui vous paraissent les plus pertinentes : 1 – parce que dans le comité dit […]

Lire la suite...

"Un dossier assez important"

Jacques Delanoë, président ou/et animateur du comité dit d’experts, a déclaré que « les gens du comité ont d’abord travaillé chez eux, suite à un dossier assez important qu’on leur avait envoyé, s’appuyant sur ce qu’avait fait Ouest-France en janvier 2012 ». Intrigué par la qualité de ces documents, j’ai demandé au Conseil Général « l’intégralité du dossier documentaire constitué […]

Lire la suite...

Un comité très représentatif

Vous souvenez-vous que le gentilé « Breizh-illien » était arrivé en tête des préférences des 8.954 personnes ayant répondu au sondage organisé par Ouest-France, début 2012, en réunissant 38,5 % des votants. Voici la preuve irréfutable que le comité ad-hoc a été composé pour être « représentatif de toutes les sensibilités du département » : « On a décidé de le laisser tomber à l’unanimité » […]

Lire la suite...

"Ce que doit être le gentilé"

En introduction du travail du comité ad-hoc, Jacques Delanoë a écrit « ce que doit être le gentilé de l’Ille-et-Vilaine » : 1 – un gentilé qui renforce l’identité bretonne du département 2 – un gentilé le plus possible en phase avec les habitants 3 – un gentilé compréhensible et élégant 4 – un gentilé populaire 5 – un gentilé […]

Lire la suite...

Y aurait-il un accent bretillien ?

Avez vous remarqué qu’il y en a qui sont très forts pour mettre l’accent sur ce qui les arrange ? Je ne parle pas de ceux qui prononcent Breizh-Illien comme on prononce brésilien, pour agiter les risques de franche rigolade. Je parle de ceux qui prononcent bretillien comme on prononce : – brètillien, à l’instar de Jean-Louis Tourenne ou – […]

Lire la suite...

Treize à la douzaine

Avez vous remarqué la confusion qui a entouré la composition du comité « ad-hoc » ? Selon le Président du Conseil Général, ce devait initialement être « un groupe d’experts en culture, en histoire et en politique… présidé par une personnalité extérieure reconnue ». On apprend qu’en fin de compte et dans le cadre d’un contrat passé avec l’intéressé sous la forme d’un marché public […]

Lire la suite...
1 106 107 108 109 110