Bientôt le retour du suffrage censitaire ?…

Avec l’assentiment de La République en Marche, Eric Woerth préside la Commission des finances, de l’économie générale et du contrôle budgétaire de l’Assemblée Nationale.

Et il est très clair qu’il ne manque pas d’idées :

(cliquer sur l’image pour l’agrandir)

Il faut dire que ça se passe aux Universités d’été des Républicains qui se tiennent à La Baule.

Et qu’il n’y a que du beau monde.   😉

En ce qui me concerne, pour éviter l’inflation du corps électoral, je propose que l’on retire simultanément le droit de vote aux citoyens non imposables.

3 commentaires

  • Il écrit: «…À payer la taxe d’habitation, de voter aux élections municipales sur leurs 2 lieux de vie…».
    Heureusement qu’il n’a pas mis de « s » à « lieux de vie », autrement on aurait pu croire qu’on possède autant de vies que de propriétés en ce bas monde.
    Viendra ensuite la proposition du multi-bulletins auxquels on aurait droit,suivant le nombre de propriétés qu’un votant possède. Ensuite, cela continuerait, en toute logique, par la proposition de confier la gestion de la ville à un syndic désigné uniquement par les propriétaires et ces derniers, leurs votes seraient pris en considération au prorata de l’estimation de la valeur du bien respectif de chaque individu. Sinon à quoi ça sert de se décarcasser pour devenir un politicien si on ne pense pas à se couvrir de tous les côtés.

  • Michel Deshayes

    On voit déjà les difficultés à voter sur un seul lieu de vie. Alors deux…..voire davantage car pourquoi n’aurait-on qu’une seule résidence secondaire après tout ?

  • Au fait, est-ce qu’on peut avoir une ou deux résidences secondaires dans le même immeuble que sa résidence principale, ou au moins dans le même quartier ?…

    Ce serait quand même plus facile pour aller voter.

Tous commentaires ici bienvenus de la part des personnes assumant leur identité

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.