être (ici) ou ne pas être (là)

Download PDF

A partir des données publiées par l’association Regards Citoyens sur le site nosdeputes.fr, je me suis « amusé » à construire un indicateur (parmi d’autres) de l’engagement des députés d’Ille-et-Vilaine.

Il repose sur leur présence ou à contrario leur absence en hémicycle au moment précis du vote des 258 textes qui leur ont été soumis dans leur globalité, c’est-à-dire une fois passé le stade de la discussion des articles et des amendements.

(les informations concernant la 3ème circonscription ne sont pas pertinentes)

Exemple de lecture : Mustapha Laabid, député de la 1ère circonscription d’Ille-et-Vilaine, a été 58 fois présent lors du vote des 258 textes soumis à l’Assemblée du 17 juin 2017 au 20 janvier 2021 (propositions et projets de loi, déclarations du gouvernement et motions de censure), et à contrario il a été 200 fois absent.

NB : si l’on voulait plus précisément mesurer la participation aux votes, il faudrait également prendre en compte les délégations consenties (qui varient ici de 2 à 11).

3 commentaires

  • Payés à ne rien faire ! En voilà une sinécure !!

  • Avatar Colette Trublet

    Pondre des lois en quantités industrielles est contre-productif. Et ça justifie un travail démultiplié impossible pour les avocats en cas de contestation. Personne ne s’y retrouve. J’ai eu l’occasion de prendre connaissance du travail énorme fait par Daniel Cuëff pour démêler les textes concernant la distance autorisée des épandages de pesticides en bordure des maisons de Langouët. Y comprendre quelque chose relève de l’exploit. Après on pourra dire que les gens ne comprennent rien, que seuls les initiés sont capables de gouverner. Colette Trublet.

Répondre à P. Jéhannin Annuler la réponse.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.