Dur, d’assumer

Download PDF

Le 16 décembre dernier, j’ai relevé ICI qu’en dépit de sa récente condamnation en appel pour abus de confiance qui devrait à minima l’inciter à se mettre en retrait dans l’attente du résultat de son pourvoi en Cassation, le député Mustapha Laabid venait de recruter un 5ème collaborateur parlementaire en CDI en la personne de Madame Sarah Adel.

J’observe ICI aujourd’hui qu’aussitôt, et pour d’obscures raisons qui m’interpellent, Madame Sarah Adel a cru bon de masquer son identité sur Linkedin.

J’ajoute qu’elle se présente comme conseillère politique de la Commission des affaires étrangères de l’Assemblée Nationale (ce qu’elle n’est pas) au lieu de se présenter comme collaboratrice parlementaire de Mustapha Laabid (qui n’en est qu’un des 73 membres).

J’en déduis que l’intéressée a de réels problèmes de positionnement professionnel ou/et qu’elle a beaucoup de mal à assumer l’identité de son employeur.

Dans l’un et l’autre cas, je ne voudrais pas être à sa place.

Pour aller plus loin : consulter l’ensemble de mes contributions sur le sujet

Tous commentaires ici bienvenus de la part des personnes assumant leur identité

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.