Manifestement, tout va bien (je blague)

Download PDF

Chaque année désormais, au moment du vote du budget, le Conseil départemental d’Ille-et-Vilaine accuse l’Etat de vouloir cyniquement l’étrangler en exigeant qu’il respecte un taux d’encadrement de ses dépenses parfaitement intenable.

Mais chaque année aussi, le Conseil départemental fait opportunément profil bas au moment de l’adoption du compte administratif qui n’intéresse personne.

Or, le compte administratif de l’année 2019 qui a été adopté lors de la dernière séance de l’assemblée le 7 juillet dernier, est encore une fois assez instructif.

Il montre en particulier qu’en 2019 on n’enregistre aucunement l’effet attendu du retour à la durée légale du travail sur les dépenses de personnel (qui ont augmenté de plus de 2 millions d’euros, quand – selon la Chambre régionale des comptes de Bretagne – elles auraient dû baisser de 6,2 millions d’euros en année pleine).

Il montre également que les recettes fiscales perçues directement ou indirectement par la collectivité ont progressé de 43,4 millions d’euros en un an, soit + 6,1 %.

Il montre enfin que le Département a dégagé cette année encore un résultat excédentaire très substantiel (110,9 millions d’euros), qui est bien loin des craintes émises au moment de commencer l’exercice.

Je regrette très profondément que l’on ne s’intéresse pas davantage à une collectivité qui brasse chaque année largement plus d’un milliard d’euros.

Un commentaire

  • Avatar Pareil

    Générosité bien mal partagée ! Arroser son petit monde en période de sécheresse grâce à la source de ses benêts de voisins, c’est de la fraternité Non?

Tous commentaires ici bienvenus de la part des personnes assumant leur identité

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.