C’est pas de bol

Download PDF

Je me souviens très précisément des propos de Mostapha Laabid, rapportés par le Télégramme du jeudi 7 novembre 2019 :

« un député sous le coup d’une condamnation a du mal à faire valoir ses compétences et son expertise ».

Comble de malchance (quand ça ne va pas, ça ne va pas) : à l’Assemblée Nationale, le groupe d’études « Prison et conditions carcérales » dont il est membre éminent depuis le début de son mandat ne s’est encore jamais réuni.   😉

Dommage… parce que ses agissements ayant déjà 3 fois donné lieu à une condamnation au pénal (la dernière, en cours d’appel, étant assortie d’une peine de 6 mois de prison avec sursis), il aurait peut-être eu des idées intéressantes à faire valoir.

Lien vers toutes mes contributions concernant Mostapha Laabid, déjà 3 fois condamné au pénal (appel en cours)

Un commentaire

Tous commentaires ici bienvenus de la part des personnes assumant leur identité

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.