Super galléco est de retour

Download PDF

Le quotidien Ouest-France de ce 29 novembre 2017 publie un article sur les monnaies locales identifiées dans la région, qui est aux trois quart consacré au galléco.

La vice-présidente du conseil départemental d’Ille-et-Vilaine chargée de l’économie sociale et solidaire y soutient que « la monnaie locale crée une chaine de consommation vertueuse qui développe les territoires » juste avant que la directrice de l’association Galléco soit conduite à préciser que « les échanges en gallécos représentent, au plus, 2 % du chiffre d’affaires des entreprises qui participent ».

Je vous invite à estimer ce que peut représenter à l’échelle du territoire 2% du chiffre d’affaires des 250 entreprises du réseau qui ne représentent elles-mêmes que 0,5 % des 50.000 entreprises du département.

Sans compter le fait que les entreprises de proximité sont d’évidence parmi les plus petites…

La directrice de l’association indique en outre que la monnaie circule « 4 à 6 fois plus que l’euro ».

Sachant que la vitesse de circulation de l’euro est de 2,39, cela signifie que la vitesse de circulation du galléco serait de 10 à 15 : un record de France, et sans doute même un record du monde !…

Il y a vraiment de quoi rire quand on sait que, selon l’association elle-même, les trois quart au moins des gallécos retournent en banque pour être reconvertis en euros !…

Alors, pressons nous d’en rire… de peur d’être obligés d’en pleurer.

Le plus triste pour moi, c’est de réaliser qu’il y a des journalistes pour relayer de telles énormités…

Pour aller beaucoup plus loin : télécharger ma contribution à l’évaluation du galléco (13 Mo)

3 commentaires

  • Michel Deshayes

    J’aime bien l’expression  » il n’y a pas de pire sourd que celui qui est vraiment sourd » Il y a peut être des cas de surdité avérés au conseil départemental ?

  • DROUET

    Cela fait partie des initiatives prises par des collectivités territoriales et sur lesquelles elles communiquent en disant « vous voyez bien que le Conseil Départemental est utile ». Pendant ce temps, l’argent fichu par les fenêtres manque cruellement pour financer les compétences obligatoires (Action sociale, Collèges,…).
    Autre exemple en cours, le fameux revenu universel ou d’existence,… que le Conseil Départemental veut expérimenter. Là également, les coûts d’études et de communication feront le bonheur de quelques officines avec in fine des résultats sans doute mitigés.
    Et comme par hasard, cette nouvelle initiative arrive au moment où il est question de fusionner Département et Métropole….

Laisser un commentaire