La double face de l’association Galléco

Download PDF

Le 13 janvier 2017, environ 80 personnes ont assisté à une projection gratuite d’un (vieux) documentaire intitulé : « La double face de la monnaie » (2007), au cinéma Chateaubriand à Combourg.

Cette projection, organisée par le « SEL » local, a été suivie d’un débat auquel participait un bénévole de l’association Galléco, dont je vous invite à apprécier l’argumentaire en faveur de l’adoption de la monnaie éponyme en « Bretagne romantique » :

Or :

  • dire que le galléco favorise une circulation plus rapide de la monnaie, c’est mentir : l’association sait parfaitement que la vitesse de circulation du galléco, qu’elle est dans l’incapacité de mesurer, est inférieure à celle de l’euro
  • prétendre en 2017 que le dispositif serait financé à 85 % par le conseil général (sic) pour enrôler plus facilement les gogos, c’est mentir : nous savons très officiellement que cette époque est complètement révolue
  • soutenir que les gallécos sont échangeables en euros et que les utilisateurs ne prennent donc aucun risque, c’est mentir… puisque les « citoyens » qui convertissent des euros en gallécos ne sont pas autorisés à les reconvertir.

Je sais bien que l’on dit qu’un mensonge en entraîne un autre, mais ce n’est quand même pas une excuse…

Pour aller plus loin : télécharger ma contribution à l’évaluation du galléco (10 Mo)

Laisser un commentaire