Puisque Bruno Retailleau fait le mort…

Bruno Retailleau refuse de me communiquer la preuve du dépôt de plainte et des contrôles d’huissier concernant la pétition pour l’évacuation de la ZAD de Notre-Dame-des-Landes qu’il a lancée au début du mois de mars.

Je vous en dois la primeur : voici comment dès demain matin je vais saisir la CADA.

Rennes, le 12 avril 2016

Patrick Jéhannin
24 rue Barthélémy Pocquet
35000 – Rennes

patrick.jehannin@gmail.com

à

Monsieur le Président
CADA
35, rue Saint-Dominique
75700 PARIS 07 SP

courrier R/AR 1A 129 487 7563 6

 

Monsieur le Président,

J’ai l’honneur de saisir votre Commission d’une demande d’avis sur la décision implicite de refus de communication, par le Président du Conseil régional des Pays de la Loire, des documents concernant une pétition que j’ai sollicités par courrier R/AR 1A 099 320 27777 2 du 9 mars 2016, parvenu dans ses services le 10 mars 2016 (documents n° 1 et n° 2)

Pour votre complète information, je vous indique que j’avais pris soin d’en adresser par ailleurs copie :

  • d’une part au correspondant de la CADA à l’Hôtel de Région, par courrier suivi parvenu le 11 mars 2016
  • d’autre part, par courriel, au Pôle courrier du Conseil régional, qui m’a dit avoir transmis mon message au service compétent et assuré qu’une réponse me serait apportée dans les meilleurs délais (sans suite)

Les documents sollicités sont d’une part une « copie du récépissé de dépôt de plainte » et d’autre part une « copie du (ou des) constat(s) d’huissier(s) qui a (ont) été opéré(s) à propos de cette pétition, accompagnées d’’une copie de leurs éventuelles pièces jointes. »

A toutes fins utiles, vous trouverez ci-joint mention du responsable du traitement des informations (document n° 3), ainsi que traces de l’intention de porter plainte (document n° 4) et de l’engagement à rendre publique une simple « attestation » de l’huissier… engagement qui – à ma connaissance – n’a pas été tenu à ce jour (document n° 5).

Dans l’attente de l’avis de votre Commission, je vous prie de croire, Monsieur le Président, à l’assurance de ma très haute considération.

Patrick Jéhannin

PJ : 5

Le courrier et ses annexes sont au bout de ce lien : lettre_CADA_12-04-2016

Mes précédentes contributions sur le même sujet sont ici :

La pétition qui fait… pschitt – 8 février 2016
Un référendum départemental : vous rigolez ? – 13 février 2016
Ma petite bafouille à M. Bruno Retailleau – 9 mars 2016
NDDL : la pétition qui fait rire – 10 mars 2016
Bruno Retailleau traîne des pieds – 26 mars 2016

S’abonner
Notification pour
guest

4 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Karine
Karine
6 années il y a

Je ne pense pas que m Retailleau depuis son puy du fou ( ou son fou du puy…) et quelques services politiques en Vendée, ait les capacités de se retrouver dans les méandres administratifs nécessaires que vous avez parcourus, Patrick.. du moins pour lui, d’y répondre et pire, se défendre !
Il a peut-être compris ( ou on lui a suggéré ) de faire le mort , ou le sourd..
Que penseraient les juges si on leur soumettait ce qui s’est passé ?
Il mériterait largement d’être limogé !

claudine
claudine
6 années il y a
Répondre à  Karine

Retailleau n’est pas au puy du fou mais à saint malo du bois (ou se situe le festival de poupet ) cette organisation a reçu une aide (emprunt) avec  » encouragement » du département ,de 1,5 millions euros pour sa nouvelle scene ! après les 60000e pris au GR ça fait beaucoup pour ce seul homme ! on voit comment il fonctionne et pour qui il roule!ambitieux qui vise les hautes sphères et veut faire parler de lui ! juste pour dire que le puy du fou est « chasse gardée » de ses meilleurs ennemis les De Villier et M . Retailleau n’a rien fait pour la vendée !

Karine
Karine
6 années il y a

Donc le rottweiler, après le Puy, se lance dans le festival du poupet…, 1,5M€, gast !!!! c’est sa façon de « dégraisser le mammouth » ?? !!!! Détestable et ambitieux, ….on a le même genre dans ma région actuelle, Wauquiez. On pourrait les mettre tous les deux sur un ring d’ici quelques temps. Des dangereux que les français ont eu la bêtise d’élire !
De Villier l’avait traité de « traitre », Retailleau, pour rajouter à son palmarès.
Je rêve de voir la Justice le poursuivre pour la pétition. Dans un autre pays ( européen ) ce serait déjà fait.